Prophylaxie des infections à Candida chez l’immunodéprimé

Chez les personnes immunodéprimées, le risque d’infections est important. Une des infections les plus courantes est celle due au Candida, un champignon. Afin d’empêcher une telle infection, on peut donner un traitement antifongique préventif, le FLUCAZOL.

1. L’immunodépression

Une personne immunodéprimée présente un déficit immunitaire, c’est à dire que son corps manque de moyens naturels pour se défendre contre des agressions extérieures : bactéries, virus, parasites, champignons… Elle a donc un risque accru de développer des infections qui peuvent être graves et présente un risque de mortalité plus important qu’une personne non immunodéprimée.

2. Causes

Le déficit immunitaire peut être primaire, génétique c’est-à-dire qu’on nait alors avec. Il peut être associé à une maladie rare.

Mais le plus souvent, il est acquis, à la suite des maladies comme entre autres le sida, les lymphomes, l’hépatite B, les leucémies, certains cancers ou après des traitements immunosuppresseurs, radiothérapies, chimiothérapies, traitements à base de corticostéroïdes à hautes doses… Les greffes d’organes demandent également des thérapies immunodépressives.

3. Symptômes

Certains symptômes chez une personne immunodéprimée sont :

  • Fatigue anormale
  • Changement brutal de poids
  • Difficulté à guérir malgré un traitement
  • Infections nombreuses et inhabituelles

4. Les infections à Candida

La candidose est une infection fongique due à la levure Candida. Elle peut toucher n’importe quelle personne et se situe souvent au niveau de la bouche, du vagin ou la peau.

Chez les personnes immunodéprimées, elle peut toucher l’œsophage ou d’autres organes et ainsi présenter une forme grave. Les personnes atteintes de diabète, de cancer ou du sida sont spécialement concernées. Les atteintes de l’œsophage sont particulièrement fréquentes chez les personnes qui ont le sida.

5. La prophylaxie

La prophylaxie, c’est l’ensemble des mesures que l’on peut prendre pour empêcher l’apparition d’une maladie. Comme les infections à Candida sont fréquentes chez les personnes immunodéprimées et peuvent être dangereuses, on cherche à éviter ces infections en donnant au patient un traitement préventif avant qu’il n’en soit atteint.

6. Traitement

FLUCAZOL fait partie d’un groupe de médicaments antifongiques. La substance active est le fluconazole. Il se présente sous forme de poudre pour constituer une suspension buvable, de gélules ou de stick pack unidoses. FLUCAZOL est utilisé pour traiter les infections dues au Candida ou pour éviter de développer une infection à Candida si une personne a un système immunitaire affaibli ou qui ne fonctionne pas correctement.

FLUCAZOL est indiqué chez l’adulte dans la prophylaxie de :

  • Récidives de la candidose oropharyngée ou œsophagienne chez les patients infectés par le VIH et qui présentent un risque élevé de rechute.
  • Infections à Candida chez les patients avec une neutropénie prolongée (comme les patients atteints de tumeurs hématologiques malignes traités par chimiothérapie ou les patients recevant une transplantation de cellules souches hématopoïétiques)

Posologie : Adulte

Pour éviter de développer une infection à Candida si le système immunitaire est affaibli et ne fonctionne pas correctement : 200 à 400 mg une fois par jour tant que le risque de développer une infection est présent

Posologie : Enfant jusque 11 ans

Pour empêcher les enfants de développer une infection à Candida si leur système immunitaire ne fonctionne pas correctement : 3 mg à 12 mg par kg de poids corporel une fois par jour si risque d’infection.

Besoin de plus d'informations ?

Vous souhaitez découvrir nos activités ou en savoir plus sur nos médicaments ?

Contactez-nous !